Estomp'art

Matériel

Le dessein de cette partie est de préciser le matériel dont il faudra vous munir avant de commencer les exercices pratiques, et de démontrer leur utilité si vous croyez, aux premiers abords, à la frivolité d'éventuels achats.

Description et utilisation des crayons les plus fréquemment utilisés lors de nos travaux : 2H, HB, 4B, 7B, couleurs

Le crayon 2H possède une mine dure et permet un trait fin. On l'utilisera pour tracer la grille des proportions. Il faudra veiller à ne pas trop appuyer sur la mine afin de ne pas marquer le papier et faciliter le gommage sans trace.

Dégradé 2H :Dégradé 2H

Une des bases pour réussir un dessin est de correctement esquisser les principaux traits du modèle. Pour ce faire, nous utiliserons le crayon HB, qui a une mine mi-grasse mi-dure. Ainsi, en appuyant très légèrement sur sa mine, nous aurons beaucoup de facilités à effacer ou retravailler les traits esquissés.

L'avantage du crayon HB tient à sa mine, assez dure pour avoir un trait léger et fin, et assez grasse pour ne pas accrocher le papier et faciliter l'aisance de déplacement de la main sur la feuille.

Dégradé HB :Dégradé HB

Le crayon 4B permet de donner les premières tonalités de gris au dessin : la couleur de base de la peau pour un portrait par exemple. En superposant plusieurs couches de 4B, nous donnerons naissance aux premières ombres.

En appuyant plus fortement sur la mine, nous soulignerons les traits précédemment esquissés afin de leur donner plus de caractère et les faire ressortir.

Dégradé 4B :Dégradé 4B

Enfin, le crayon 7B est un crayon très gras, qui nous permettra d'atteindre des nuances de gris quasi-noires : on pourra souligner les iris des yeux ou les sourcils pour un portrait par exemple. En estompant ces tracés, nous pourrons également foncer davantage des ombres plus importantes.

Dégradé 7B :Dégradé 7B

Je vous inviterai à réaliser quelques tests dans la partie "Technique et exercices" afin de mieux vous rendre compte des différentes possibilités que nous offrent ces différents types de mines, le simple rendu à l'écran n'étant pas assez représentatif de la réalité.

Caran d'Ache

Nous apprendrons également dans cette partie, à utiliser à bon escient toutes les capacités des crayons de couleur. Je vous invite dès lors à investir dans une boîte de 18 couleurs, peu importe la marque, même si je recommande les Caran d'Ache.

Les pigments de cette marque accrochent bien la feuille, ce sont des crayons plutôt tendres, facilement estompables et aquarellables.

Prix moyen : 0,50 à 1€ pièce pour les crayons graphite, 7€ pour la boîte de Caran d'Ache 18 couleurs.

L'estompe, une contribution à un dessin propre et soigné

« Qu'est-ce qu'une estompe ? » me direz-vous ...

Ce mystérieux outil deviendra un allié lorsqu'il s'agira d'étaler ou d'estomper les pigments de crayon sur les zones les plus petites, sans salir votre oeuvre alors que vous avez déjà du crayon plein les doigts.

Estompe

Ce petit batonnet est constitué d'un assemblage de plusieurs couches de papier fortement serrées entre elles : c'est ce qui lui confère cette impression de grande rigidité.

Son avantage réside également dans ses extrémités taillées qui permettent une précision certaine pour les plus petites surfaces à travailler. On mettra ainsi en valeur des détails soigneusement réalisés qui donneront plus de corps au dessin.

Il existe plusieurs diamètres d'estompe. Personnellement, j'utilise une estompe moyenne et taille régulièrement l'un des côtés afin de conserver une estompe propre et fine pour les détails. L'autre côté de l'estompe est un peu plus usée et salie par le crayon, mais ceci facilite l'étalage des pigments sur la surface de la feuille.

Voici deux exemples du travail avec estompe, le côté le plus clair représentant l'estompage de la zone la plus foncée.

Estompe 3Estompe 2

L'estompe est une des techniques permettant de ne pas salir le dessin en frottant la main de part et d'autre de la feuille alors qu'on y prend appui. Dans l'idéal, tout artiste vous dirait qu'il faut travailler le dessin sans que la main ne le touche. Dans nos travaux, il sera plus évident de se munir d'une feuille de brouillon qui servira de support entre la main et les pigments volages du crayon.

On évitera ainsi d'étaler le crayon et de faire des tâches sur le dessin, ou encore de marquer la feuille avec l'humidité de la main.

Dessin + Main + Feuille blanche = Montage

Prix moyen : 0,50 à 1€ selon le diamètre de l'estompe.

Les différents types de gomme : blanche, mie de pain, d'écolier ou embout de crayon

Une vieille gomme blanche sera amplement suffisante pour nos travaux. On prendra alors soin de la taillée en biseau au cutter, pour obtenir des morceaux dont la pointe sera très fine, ce afin de pouvoir gommer avec grande précision. Qu'y a-t-il de plus embêtant que de vouloir gommer un trait et d'effacer tous les traits qui l'entoure parce que la gomme est trop grosse ?

Une autre solution pour ce problème est d'investir dans une gomme dite "mie de pain". Façonnable à souhait, vous pourrez l'utiliser à votre convenance. Bien entendu, ceci implique un achat supplémentaire, alors autant sacrifier une vieille gomme blanche trainant dans l'un des tiroirs du bureau.

Nous n'utiliserons cependant pas la gomme rose et bleue, le rose laissant des traces et le bleu arrachant des particules de papier. Est exclu également l'utilisation de la gomme embout de crayon qui s'effrite assez rapidement et qui, selon le crayon, à plus tendance à l'étaler en abîmant le papier qu'à l'effacer... De quoi vous gâcher un dessin...

Récapitulons :

Gomme rose et bleue Gomme mie de pain Gomme blanche
Gomme d'écolier et embout de crayon Gomme mie de pain Gomme blanche

Prix moyen : aux environs d'1€ pour la gomme mie de pain et la gomme blanche.

Le taille-crayon ou le cutter : la différence de taillage, avantages et inconvénients

L'usage du taille-crayon permet un taillage rapide et sans risque. Il permet d'obtenir une mine pointue, à l'inconvénient d'être trop fine ou trop cassante selon ce que l'on s'apprête à dessiner.

Si l'on utilise un crayon fraichement taillé pour des surfaces à recouvrir ou des traits plus épais, il faudra au préalable prendre soin d'user un peu la mine sur une feuille de brouillon. Ce type de taillage convient donc à des traits fins, esquissés, précis.

Le cutter au contraire permet de façonner une mine plus grosse, plus épaisse ou encore en biseau. Idéal pour remplir une surface ou obtenir une certaine grosseur de trait, ce type de taillage nécessite cependant une certaine vigilance à l'égard de la lame du cutter ... un accident est vite arrivé.

Prix moyen : de 0,50 à plus d'1€ pour le taille-crayon, 3€ pour le cutter.

Où s'approvisionner ?

Puce CaddieDans les grandes surfaces pour tout l'équipement de base : crayon HB, 2H, gomme, taille-crayon, cutter.

Puce pinceauDans des papeteries ou des boutiques spécialisées en art pour les crayons 4B et 7B, pour la gomme mie de pain.

Puce arobaseSur Internet, et pour tous vos achats, je vous conseille le Géant des Beaux-Arts sur www.geant-beaux-arts.fr.

Avant tout achat, n'oubliez pas de fouiller au fond de vos trousses et de vos tiroirs ! Tout peut être utile.

Point info : la gamme de crayons

2H, 4B, HB, F ... L'ensemble de ces lettres et chiffres définissent le degré de dureté d'un crayon.

Une mine de crayon est composée d'argile et de graphite. Le pourcentage de chacun de ces composants dans la mine constituera le degré de dureté. En effet, plus il y aura d'argile, plus la mine sera grasse.

Schéma représentatif de la composition d'une mine Dégradé selon crayon

En dessin, il est utile de savoir qu'un crayon H (hardness = dureté) a une mine dure, tandis que le B (blackness = noirceur) a une mine grasse. HB et F représentent les intermédiaires, la mine étant généralement composée d'autant de graphite que d'argile.

Valid XHTML 1.0 Strict
crayon gauche crayon haut crayon droit